Bergerac

Bergerac 2020-2030

Gagnons ensemble les défis de demain

avec la liste de Adib Benfeddoul

Élections Municipales à Bergerac(24) - mars 2020

La CAB

La Communauté d’Agglomération Bergeracoise (CAB) est née le 1er  janvier 2013 de la fusion de trois Communautés de Communes (CDC Dordogne-Eyraud-Lidoire, CDC Bergerac Pourpre et CDC des Trois Vallées du Bergeracois).
Au 1er janvier 2017, onze communes supplémentaires issues de la Communauté de Communes des Coteaux de Sigoulès ont intégré la CAB. Aujourd'hui la CAB comprend 38 communes et 63 913 habitants.

Si le rôle de la Communauté d’Agglomération dans le renforcement de la solidarité territoriale n’est plus discuté au sein du bloc local, elle doit s’imposer comme moteur de l’activité économique.

Nous ne pouvons pas dissocier notre projet à celui de la CAB, nos trois objectifs sont aussi des objectifs à atteindre pour l’ensemble des 38 communes. L’attractivité et le désenclavement ; La transition écologique et solidaire ; Le bien être pour chacun et la solidarité pour tous sont des sujets qui concernent à la fois la ville mais aussi tout le territoire.

Mais nous ne pouvons pas non plus oublier l’épisode où la ville centre était exclue du bureau de la CAB, où il n’y avait aucune coopération   entre les deux collectivités. Résultat : une situation de blocage et un impact négatif sur le développement économique de notre territoire.

Nous devons absolument éviter une telle situation !

Dans notre déclaration de candidature nous sommes très clairs : Nous ne présenterons pas de candidat pour la présidence de la CAB.

La question de la gouvernance est primordiale, elle est intrinsèquement liée à la recherche du consensus indispensable  à la conduite des projets  permettant ainsi de dépasser les clivages politiques.

Néanmoins, le réflexe communal demeure une réalité à prendre en considération et il est important que le président de demain adhère à un projet de la ville centre écrit avant même les échéances électorales.

Si la gouvernance communautaire reste guidée par la culture du consensus, les élus de la ville de Bergerac doivent travailler main dans la main avec l’ensemble des maires des autres communes pour un projet de territoire qui respecte les équilibres entre ville centre et communes périphériques.

Une réflexion doit être menée en profondeur pour assurer cet équilibre et rechercher l’efficience.

Et les sujets ne manquent pas:  voirie, sport, emploi et insertion, rapprochement des administrations ville/CAB…

Notre territoire est en pleine mutation dans un contexte métropolisation. Ce phénomène de métropolisation et les nouvelles formes de coopération qu’il génère semblent relancer des concurrences entre territoires. Nous devons mener ensemble cette bataille.